IMMOBILIER

L’un des plus gros investissements de votre vie est sans doute l’acquisition d’une propriété. Il peut s’agir de votre résidence principale, d’un immeuble à revenus ou d’une résidence secondaire. Vous avez travaillé fort pour acquérir cette propriété et il serait dommage que cet investissement soit anéanti par une fraude immobilière.

La fraude hypothécaire

Vous avez un excellent dossier de crédit et une bonne équité sur la maison dont vous êtes propriétaire et vous en êtes très heureux. Ceci fait également de vous une cible privilégiée pour la fraude hypothécaire. Un fraudeur pourrait utiliser vos renseignements personnels et bancaires et ainsi utiliser votre identité pour faire une demande de prêt garantie par une hypothèque sur votre maison. Comme votre crédit est excellent, le prêt sera accepté. Le fraudeur encaissera le chèque et bien évidemment ne paierait jamais l’hypothèque ! Vous n’apprendrez malheureusement que vous vous êtes fait frauder que lorsque vous recevrez un avis de non-paiement de la banque. Que de maux de tête en perspective pour rétablir la situation et votre dossier de crédit. Le pire, c’est que cette fraude aurait pu aller plus loin puisque dans certains cas les fraudeurs réussissent même à vendre votre maison à votre insu !

Comment se protéger et réduire les risques
  • Vérifiez votre dossier de crédit pour vous assurer qu’il n’y a aucune irrégularité.
  • Vérifiez auprès du bureau d’enregistrement des titres de propriété de votre province pour vous assurer que votre titre de propriété est conforme à votre situation.
  • Protégez vos renseignements personnels, car sans eux les fraudeurs ne peuvent pas arriver à leurs fins.

Les offres de location

Vous désirez aller à New York pour les vacances, louer un chalet pour l’été ou un pied à terre dans une autre ville. En feuilletant les petites annonces vous tombez sous le charme de ce petit cottage à New York, de cette maison champêtre à la campagne ou d’un magnifique condo urbain. Vous décidez alors de réserver sans visiter, car on vous laisse entendre que c’est très en demande et que la disponibilité est limitée. Bien entendu, on vous demande de tout payer à l’avance ou de laisser un dépôt important, ce à quoi vous acquiescez. Or, le moment venu vous arrivez à l’endroit réservé et vous vous retrouvez devant une station d’essence désaffectée, dans un bidonville ou devant une vieille baraque.

Comment se protéger et réduire les risques
  • Vérifiez les références de l’individu ou de l’agence de location qui a publié l’annonce. Cherchez-les sur un moteur de recherche Internet. Vous en apprendrez probablement beaucoup et trouverez peut-être même des histoires de gens qui se sont fait arnaquer de cette façon.
  • Si l’offre vous semble provenir d’une compagnie légitime, vérifiez les coordonnées par vous-même. N’appelez jamais le numéro qui est inscrit sur l’annonce ou dans le courriel.
  • Posez beaucoup de questions. Les fraudeurs n’aiment pas les questions et au bout de quelques-unes ils sentiront votre méfiance et auront tendance à laisser tomber.
  • Dans la mesure du possible, ne payez jamais la totalité du coût de votre location à l’avance.
  • Quand c’est trop beau pour être vrai, c’est probablement le cas.
Assistel